28 janvier 2008

Color Vermell - Qui suis-je ?

Color Vermell veut dire Couleur rouge. C'est du Catalan.

Contrairement à ce que pourraient croire certains, le catalan n'est pas un Patois, ni une langue morte. C'est une langue officielle parlée par 10 millions de personnes (et oui tout ça !). Color Vermell représente mon retour à mes idées originelles très socialistes (lié au Socialisme). Surtout ne pas confondre avec le Parti Socialiste français, qui ne refuse pas le Capitalisme.

Color Vermell est un blog revendicatif, révolutionnaire, rendant compte des luttes nationales et plus particulièrement locale (C-a-d les Pyrénées Orientales). Les personnages politiques cités font souvent références au figures du coin.

C'est blog à la mesure de mes humeurs : Enjouées, Bougonnes, Révolutionnaires, etc.

Bienvenue sur ce blog.

Et surtout, surtout, n'oublions pas : Soyons réalistes, exigeons l'impossible !

Posté par almogavare à 11:55 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires sur Color Vermell - Qui suis-je ?

    Les mots "socialisme" et "capitalisme" n'ont-ils pas, à la longue, pris l'un et l'autre des connotations trop diverses pour être opératoires ? Que pensez-vous de la position des communistes du Bengale indien (Calcutta) qui viennent de se déclarer en faveur de l'économie de marché ? Et comment définissez-vous le régime au pouvoir au Vietnam ?

    Posté par melchior g-l, 28 janvier 2008 à 20:51 | | Répondre
  • Le socialisme et le capitalisme ont au contraire des sens très précis (socialisation des moyens de production etc...), mais il faut sans cesse les rappeler car effectivement ils sont travestis par les sociaux-libéraux ainsi que les staliniens.

    Posté par Fañch, 29 janvier 2008 à 09:14 | | Répondre
  • "Socialisation des moyens de production, etc." Socialisation des m.p. je veux bien (Engels avait justement prévu que c'est le capitalisme qui en effectuerait l'essentiel !, mais ce qui m'intéresse et m'inquiète, c'est le "etc.": le diable est dans les détails.

    Posté par melchior g-l, 29 janvier 2008 à 10:46 | | Répondre
  • Le "diable" c'est un joli artifice de conte pour enfants...

    Et sinon, déjà une petite piste de lecture pour vous aider à définir le terme socialisme: http://fr.wikipedia.org/wiki/Socialisme

    Pour ce qui est d'Engels supposant que le capitalisme allait de lui-même socialiser les moyens de production, je serais vraiment curieux d'avoir la référence et la source de votre information, j'aime bien apprendre ...

    Posté par Fañch, 29 janvier 2008 à 14:00 | | Répondre
  • à Fanch
    C'était dans une lettre à Bebel, si je me souviens bien,vers 1890, et il ne disait pas exactement ça. Il se félicitait du développement des sociétés par actions et il disait que ça préparait bien le terrain pour l'expropriation, la socialisation étant pour ainsi dire faite d'avance. Mais il ne renonçait pas pour autant à la dictature du prolétariat, sans en définir les modalités. Et vous, que mettez-vous dans votre "etc." dédiabolisé ?
    L'article de Wikipédia était déjà en lien dans le billet de Catabaix. Il est utile, et chacun peut y faire son marché, mais il ne précise rien sur votre ou vos conception(s) à tous les deux du contenu concret du socialisme et des moyens d'y parvenir.

    Posté par melchior g-l, 29 janvier 2008 à 14:53 | | Répondre
  • Pour Melchior.
    En fait la question pourrait-être prise par l'autre bout. Qu'est ce que pour vous le Socialisme Melchior? Qu'est ce qu'un socialiste ? Vous sentez-vous socialiste ?

    Une chose est sure pour "moi" le Capitalisme est une bête qui a échappé au contrôle de son créateur.

    (Une idée de Caricature Fanch?)

    Que cette bête nous oppose les uns les autres en nous faisant miroiter qu'un écran plasma est le Nec plus Ultra du développement humain.

    Que les avancées humaines de nos anciens sont à laisser de côté pour générer du profit.

    Que le profit y'a bon pour tout : Recherche, Santé, Culture... _BERK !_

    Le tout-marché par la voie ultralibérale est une aberration !

    Quant aux solutions : Engels dit clairement que la Révolution précède la dictature du prolétariat. Lénine en fait un relais très explicite dans "L'Etat et la Révolution".
    Il est effrayant de constater qu'actuellement le monde Capitaliste est arrivé à un niveau que même Marx n'aurait pu imaginer.

    A ce jour tous les ingrédients sont présents dans le monde pour destabiliser et détruire le Capital.

    Maintenant je ne suis pas un individualiste -libéral, ce n'est pas sur mes frêles épaules que se construira le socialisme, mais sur une multitude de frêles épaules.

    Melchior, je ne pense pas que Fanch et moi détenons la vérité du socialisme puisqu'il se construit en partageant les expériences communes des uns et des autres.

    Je finirai par cette métaphore (parce qu'en fait il est très tard : 1h02) - un poême de Leon Felipe :

    COMO TU

    Así es mi vida,
    piedra,
    como tú. Como tú,
    piedra pequeña;
    como tú,
    piedra ligera;
    como tú,
    canto que ruedas
    por las calzadas
    y por las veredas;
    como tú,
    guijarro humilde de las carreteras;
    como tú,
    que en días de tormenta
    te hundes
    en el cieno de la tierra
    y luego
    centelleas
    bajo los cascos
    y bajo las ruedas;
    como tú, que no has servido
    para ser ni piedra
    de una lonja,
    ni piedra de una audiencia,
    ni piedra de un palacio,
    ni piedra de una iglesia;
    como tú,
    piedra aventurera;
    como tú,
    que tal vez estás hecha
    sólo para una honda,
    piedra pequeña
    y
    ligera...
    ....
    "COMME TOI...
    Je serai comme toi petite pierre,
    ...
    Je ne servirai pas à la construction d'un palais, d'une église ou d'un tribunal,
    mais je servirai à une Fronde !"



    Merci à vous deux.

    PS : Il faudra que vous m'expliquiez Melchior ce qui vous inquiètes chez nous deux ?

    Posté par Vermell, 30 janvier 2008 à 01:05 | | Répondre
  • diable !

    Melchior, le problème vient, semble t'-il, que vous attendiez que nous vous sortions de notre chapeau une solution magique (ou'diabolique' selon vos propres termes)clé en main... mais l'histoire ne fonctionne pas comme ça et, à mon sens, une organistation communiste ne peut pas, ne doit pas fonctionner comme ça: un plan cogité par quelques uns appliqué à tout le monde !

    Par réappropriation des moyens de production, il faut comprendre que c'est une réappropriation économique (le Capital n'est plus privé mais socialisé) mais aussi démocratique (mise en place de conseils de salarié(es), de comités de quartiers par exemple) afin d'avoir un minimum de contrôle sur ce que nous produisons en tant que travailleurs. Ceci implique aussi que le socialisme ne sera pas la "création" d'une "avant garde éclairée" qui déciderait à la place des masses, mais le fait même des masses, la démocratie ouvrière étant un enjeu crucial pour ne pas permettre à la bourgeoisie ou à une petite clique de bureaucrates de confisquer notre révolution.

    Posté par Fañch, 30 janvier 2008 à 14:39 | | Répondre
  • à Catabaix et à Fanch
    Merci de vos réponses, auxquelles je consacrerai un billet chez moi ou un commentaire ici (ou les deux) dans quelques jours, étant un peu trop pris ces jours-ci.
    Le poème en castillan est très beau (je ne comprends pas tout...).
    Tout de suite un point d'accord: on ne lit jamais assez L'Etat et la Révolution...

    Posté par melchior g-l, 30 janvier 2008 à 17:19 | | Répondre
  • Nos différences

    Je viens de parcourir votre blog avec attention. Je pense que vous ne serez pas surpris de savoir que je ne partage pas vos idées et que si nous pouvons nous opposer sur celles que vous et moi défendons je n’en respecte pas moins l’homme.
    J’ose vous dire que je ne pensais pas que vous commenteriez sur : mon billet « JE SUIS CONFU ».
    J’en suis ravi et j’espère que vous viendrez de temps à autre parcourir mes futures publications et que vous n’hésiterez pas à les commenter.

    Peut être me suis-je tromper à votre sujet.
    Cordialement
    Jean Louis GRIGNARD

    Posté par jl.Grig, 24 mars 2008 à 14:04 | | Répondre
  • Je suis votre blog régulièrement depuis quelques semaines. Je ne pouvais pas manquer cette occasion de pouvoir m'exprimer.
    Connaissant notre village et ayant des affinités avec beaucoup de personnes (de tout bords), je ne pouvais prendre part à la campagne municipale. Au vue des événements et différents courriers et lettres. Je pense avoir fait un bon choix.

    J'ai préféré me battre au côté de Raymond Manchon.

    Merci à vous pour cette rapide réponse, je n'en attendais pas moins de votre part.

    Bienvenue sur mon Blog.

    Posté par Vermell, 24 mars 2008 à 15:22 | | Répondre
  • Internet

    Avec internet les nouvelles vont vite! Et dire que c'est une invention de l'armée US! Ah, ah,ah!

    Posté par Vladilitch, 24 mars 2008 à 21:38 | | Répondre
  • C'est quand même bien la première fois que nous pouvons utiliser une arme qui leur appartient...

    Posté par Vermell, 24 mars 2008 à 22:37 | | Répondre
  • Post Scriptum

    Bienvenue à toi Vladilitch

    Posté par Vermell, 24 mars 2008 à 22:54 | | Répondre
Nouveau commentaire